Clemence et Arnaud_foret_175.jpg

 J’ai grandi à Bordeaux jusqu’au baccalauréat,

c’est l’apprentissage de la philosophie qui m’a ouvert à la poésie et au théâtre.

 

  En 1992, j’intègre le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris dans les classes de Madeleine Marion,

Catherine Hiègel et Jacques Lassalle.

 

Au CNSAD, j’affine mon intérêt pour les écritures dramatiques contemporaines, je travaille sur la pièce Purgatoire avec Philippe Minyana.

En 1995, création du rôle de Servant dans

Chimère et autres bestioles de Didier-Georges Gabily

Au Jeune Théâtre National en 1997, je monte ma première pièce, Les veilleurs, pour laquelle je reçois l’aide d'encouragement

de la DMDTS (Ministère de la culture).

Mon temps se partage entre l’écriture et mon travail d’acteur,

notamment avec Anne Torrès, Philippe Adrien, Didier Bezace…

En 2006, Catherine Riboli met en scène le triptyque Corpus Europa,

repris à l'Agora de Boulazac, puis à La Générale à Paris,

ainsi qu'aux Chantiers de Blaye . À Vitry-sur-Seine, Mustapha Aouar met en scène le texte Le Danseur à Gare au Théâtre.

En novembre 2011, résidence à l'OARA pour le projet Orphéo, le texte reçoit la bourse d'écriture de la Région Aquitaine.

Avec l'association Patrimoine en scène, à partir de 2012, je collabore à l’écriture des projets culturels menés avec les Centres hospitaliers de Charles Perrens et de Cadillac : Correspondances, Parcours Zébrés (I , II, III)


 

 

En décembre 2013, nous créons Orfeu cego au Théâtre Jean Vilar d'Eysines.

Ma démarche vient en résonance de toutes les stratégies que doit mettre en place une personne en situation de handicap qu’il soit physique ou psychique.

 

En partenariat avec le GIHP, artistes et personnes en situation de handicap s'engagent dans un processus créatif pour la conception et la réalisation de l’aventure Fils & Filles de Caron. Cela donnera lieu au Rocher de Palmer en 2016 à la création d’un spectacle déambulatoire et à la constitution d’une équipe artistique où collabore musiciens, vidéaste et plasticien.

En juin 2017, l’hôpital de Cadillac me demande d’assurer la direction artistique des Commémorations des 400 ans du Centre hospitalier.

Nous créons au Château de Cadillac avec le concours

du Centre des monuments nationaux

Deux Marguerite ne font pas le printemps

un vidéo-poème réalisé avec le vidéaste Olivier Crouzel.

En octobre 2018, avec les patients du CH de Cadillac,

nous créons, la première partie de Mytho dit vrai au Rocher de Palmer,

qui sera suivi d’une seconde partie,

le 8 novembre 2019, au Pôle culturel du Bois fleuri à Lormont.

Dans le cadre du festival Trente Trente en janvier 2019,

création de Dédale Park remix.

De septembre 2019 à février 2020, dans le cadre de la formation des étudiants de l’École Supérieure de Théâtre de Bordeaux en Aquitaine, j’interviens sur un atelier hebdomadaire  « Quel corps pour quel poème ? »
 

Capture d’écran 2020-05-10 à 14.50.26.

MISES EN SCÈNE

2019 - Dédale Park remix

2018 - Mytho dit vrai...oui mais pas toujours

2017 - Deux Marguerite ne font pas le printemps

2016 - Fils & Filles de Caron

2013 - Orfeu Cego

2012 - Parcours zébrés

2011 - Orphéo

1997 - Les veilleurs